Bureau Étudiant de la faculté  de Médecine :: ULB

Commission des avis pédagogiques (CAP)

La commission facultaire des avis pédagogiques (CAP) est LA commission où les étudiants ont leur mot à dire.
En effet, avec 8 voix sur 16 membres au total, les étudiants peuvent facilement avoir la majorité.

Cette commission est chargée d'analyser les avis pédagogiques remplis par les étudiants. La commission n'émet qu'un avis, avec des indications plus précises quand c'est nécessaire, pointe les points plus problématiques, et transmet les informations aux professeurs ainsi qu'à la faculté.

Un petit mot sur les avis pédagogiques.
Tout d'abord, pour couper court à toute rumeur, ils sont entièrement anonymes. Même la CAP ne sait qui a remplis quel avis, personne ne peut le savoir : le nom de ceux qui remplissent ces avis sont sur un serveur différents (= dans un "casier numérique" différent), et il est donc impossible de relier directement un avis à un nom.

Ensuite, pour être pris en compte, le quota d'étudiants qui les remplissent doit être représentatif : il faut un nombre minimum d'avis remplis. Ce qui fait donc la force de ces avis, c'est la quantité qui est complétée.

Au niveau du contenu, les avis portent sur plusieurs points : enseignants, enseignements, évaluations, organisation, ...
Cela peut paraître beaucoup, mais il n'est pas obligé de remplir tout en une seule fois, donc pas de stress. Aussi, si certaines questions semblent manquer d'intérêt ou être superflues, la CAP peut proposer des idées ou des pistes à ceux qui produisent ces avis, et peut tenter de changer certaines questions. Donc n'hésiter pas à nous transmettre vos remarques à ce sujet.

Ensuite, à quoi servent ces avis au final?

Premièrement, à avoir un feedback pour l'enseignant désireux de s'améliorer.
Deuxièmement, avoir un suivi sur l'évolution du cours au fil des années : son amélioration, sa détérioration, ses changements.
Enfin, si un cours reste problématique, l'enseignant devra en répondre. 

Si on ne parle pas de licenciement, les moyens de pressions existent. La première année où un cours est problématique, les résultats des avis sont envoyés à l'enseignant, avec éventuellement un commentaire de la CAP, afin qu'il puisse s'améliorer pour l'année d'après.
Si un cours est toujours problématique la deuxième année, alors la CAP peut convoquer l'enseignant pour en discuter, lui proposer des aides, des orientations, ou directement l'envoyer auprès du Doyen de la faculté.
Si, au cours de la troisième année, le cours ne s'est pas amélioré, le/les titulaire(s) responsables sont convoqués directement chez le recteur afin de mettre le cours sur une bonne pente.

Enfin, au-delà des avis, la CAP est l'endroit idéal pour analyser ce qui fait défaut en faculté de médecine, discuter de solutions, et cibler des thématiques à améliorer au niveau de l'ensemble de la faculté.

Share