Bureau Étudiant de la faculté  de Médecine :: ULB

La faculté : qui, quoi?

On va tenter ici de voir qui compose la faculté, quels sont ses "corps constituants", leur importance, leur relation, qui dirige tout ça, etc...

Les Corps facultaire

Un Corps est une catégorie de personnes, classées selon leur emploi, leur rôle au sein de la faculté. En voici une petite liste
 - Corps étudiant : tous les étudiants régulièrement inscrits à l'ULB. L'organe représentatif est le BEM et ses membres élus. 
 - Corps académique : tous ceux qui exercent une charge académique officielle (ils sont nommés avec un grade académique), et donc d'enseignement universitaire : professeurs, assistants, chargés de cours, etc... Il existe différents statuts académiques, depuis le maître de séminaire (le bas de l'échelle) à professeur émérite (haut de l'échelle).
 - Corps scientifique : tous ceux qui ont une charge scientifique officielle de recherche au sein de l'université. Ce sont les chefs de labo, les doctorants, les post-doctorants, les collaborateurs de recherche, les techniciens de laboratoire, techniciens spécialisés.
 - Corps PATGS : c'est le corps administratif et ouvrier de la faculté : secrétaires, ouvriers, employés "classiques". 
 - Corps hospitalier : c'est une particularité de notre faculté, qui est associée à l'hôpital Erasme (lui-même un hôpital facultaire directement lié à l'ULB). La gestion de l'hôpital dépend de la faculté de médecine, et la gestion de la faculté dépend de l'hôpital. On retrouve donc du personnel hospitalier au sein des élus facultaires, et ont leur mot à dire au même titre que les autres corps.

Ces corps ne sont pas exclusifs. De nombreux professeurs (corps académique) sont aussi médecins à l'hôpital (corps hospitalier) ou actifs dans la recherche (corps scientifique).

En fonction de leurs activités, ces corps sont plus ou moins représentés dans les commissions. Par exemple, tous les corps sont représentés au Conseil Facultaire (qui est LE point de convergence de tout ce qui se passe dans la faculté). A la commission pour la recherche, les principaux représentants sont du corps académique et du corps étudiant (avec d'autres, mais beaucoup moins nombreux car moins impliqués).

Ainsi, à chaque commission est attribuée un certains nombre (en %) de sièges à différents corps, en fonction de leur importance liée à la fonction de la commission. Ce pourcentage est inclus dans les statuts de la faculté.

Les élus de chaque corps sont élus lors des élection facultaires en fin novembre/début décembre (chaque année pour les étudiants, un an sur deux pour les autres corps).

Le décanat

C'est le sommet de la pyramide facultaire. Ce n'est pas un corps facultaire, et constitue un statut à part. 
On y retrouve le doyen, le vice-doyen "classique", le vice-doyen à l'enseignement, le vice-doyen à la recherche, le vice-doyen aux affaires hospitalières et le personnel administratif lié au fonctionnement du décanat (secrétariat facultaire).
Ces membres ont une place assurée au sein des diverses commissions, liée à leur position. Ainsi, si le vice-doyen fait partie du corps académique, il siège au Conseil facultaire non pas en tant qu'académique, mais en tant que vice-doyen : il doit représenter toute la faculté et pas seulement le corps dont il est issu.

Le doyen et le vice-doyen sont élus tous les deux ans, avec un mandat renouvelable une fois (maximum 4 ans de mandat donc) lors d'un assemblée spéciale (où les étudiants n'ont pas le droit de vote, mais sont cordialement invités pour observer). Cette élection est validée ou refusée en Conseil facultaire (où les étudiants possèdent 20% des voix). Traditionnellement, le vice-doyen est élu doyen quand son prédécesseur a fini son mandat. Mais c'est surtout parce qu'il n'y a jamais plus d'une seule candidature au poste de doyen (celle du vice-doyen).
Les vice-doyens spécifiques (affaires hospitalières, recherche,enseignement) sont désignés par le doyen élu.

Voici un petit aperçu des fonctions des membres du décanat : 
 - Le Doyen. C'est le dirigeant de la faculté et son porte-parole officiel. Il représente la faculté au niveau de toute l'ULB, mais aussi en dehors (par exemple sur le dossier des numéros INAMI). Il a un siège de droit au sein de chaque commission facultaire et préside directement le Bureau Facultaire, ainsi que le Conseil facultaire. Il donne la ligne politique globale de la faculté, initie les grands projets, joue un rôle de diplomate entre les différents corps, ... bref : c'est un peut comme un premier ministre belge.
 - Le Vice-Doyen. Il est chargé de seconder le doyen dans tous les sens du terme. Il le remplace pour présider le Conseil facultaire et le Bureau facultaire quand le doyen n'est pas disponible, il reprend le rôle de porte-parole quand le doyen lui délègue ce rôle pour certains dossiers, il aide à construire et mettre en application la ligne politique, les dossier et projets du décanat. Si on devait comparer au système français, le doyen est le président, et le vice-doyen est le premier ministre. A deux, ils forment un binôme qui doit être complémentaire pour gérer la complexité de la faculté. Enfin, le vice-doyen coordonne l'activité des 3 vice-doyens spécifiques.
 - Le vice-doyen à l'enseignement. Désigné par le doyen, il gère out ce qui a trait à l'enseignement et la pédagogie e, faculté de médecine. Il préside la commission pour l'enseignement (CPE) et possède un siège de droit à la commission des avis pédagogiques. C'est l'interlocuteur privilégié pour tout projet et changements de la pédagogie. 
 - Le vice-doyen aux affaires hospitalières. Il gère toute la relation et la coordination entre la faculté et les hôpitaux (Erasme, mais aussi tout le réseau ULB). Pour les étudiants, c'est donc lui qui se charge de l'organisation des stages, de leur règlement et leurs évaluations. Il possède aussi une place au sein du conseil de gestion de l'hôpital.
 - Le vice-doyen à la recherche : il coordonne toutes les activités de recherche liées à la faculté. Il préside la commission pour la recherche (CPR), au sein de chaque laboratoire et entre les laboratoires (gestion du personnel, des locaux, du matériel, politique générale, ...).

Au-delà de leur rôle au sein de la faculté, ils possèdent des sièges au sein des conseils et commissions au niveau central (= pour toute l'ULB) : Conseil d'administration, Conseil académique, commission pour l'enseignement, pour la recherche. Ils représentent donc les intérêts de toute la faculté au sein de l'ULB (comme le BEA le fait pour les étudiants).

Encore au-delà, ils ont une fonction de représentation dans différents organes politiques et financiers liés à la santé : fonds de recherche, distribution de prix, comités, commissions gouvernementales (comme la commission de planification qui analyse l'offre et la demande médicale en Belgique), et font aussi souvent office de conseillers politiques.

Pour conclure

Donc, la faculté, c'est une énorme association de gens de différents milieux, de différentes fonctions, gérée et représentée par le décanat.
Les étudiants ne sont pas majoritaires (même si on compte un certain nombre de voix dans différentes commissions et conseils) et les intérêts sont multiples. 

Share