Bureau Étudiant de la faculté  de Médecine :: ULB

Nouveautés pour les stages (MEDE et MEDI)

Organisation des stages :

Suite à l’augmentation importante du nombre d’étudiants dans les promotions et aux étudiants de la double cohorte, comment la faculté va-t-elle réussir à accueillir correctement tous les étudiants en stage ?

La faculté travaille beaucoup sur cette problématique. Actuellement, plusieurs pistes sont envisagées comme inciter les étudiants à aller faire plus de stages en province. Ces stages sont très appréciés par les étudiants en général et l’encadrement y est très bon. Les étudiants seront donc vivement encouragés à aller faire des stages en-dehors de Bruxelles.

Les étudiants du nouveau système ont moins de semaines de stages par rapport aux étudiants de l’ancien système (en 7 ans), les quotas de gardes seront-ils adaptés ?

Oui, bien sûr. Les professeurs réfléchissent encore à un nombre adapté de gardes et nous vous tiendrons rapidement au courant.

Stages de médecine générale :

Pour les stages de médecine générale devant se faire chez un médecin généraliste étant maitre de stage ULB, sera-t-il possible de trouver une place pour l’ensemble des étudiants, particulièrement pour la double cohorte ?

Normalement, oui. La double cohorte ne se retrouverait ensemble que pour les stages de médecine générale pendant la période de juillet-août. Il est donc probable qu’il n’y aura aucun problème et de la place pour tout le monde.

Organisation des grandes cliniques

Quelle va être l’organisation des grandes cliniques pour les étudiants de l’ancien système (actuel MA3 et MA2) suite au nombre plus important d’étudiants ?

Pour les actuels MA3, il y a un « surplus » de 40 étudiants par rapport à la promotion précédente donc, il n’y a « que » dix étudiants excédentaires par clinique et par période. Le système mis en place pour eux sera celui mis en place également pour les actuels MA2.

Un système de partenariat entre hôpitaux va être mis en place : couplage entre services de stages universitaires et non universitaires du réseau (à Bruxelles et en Province). Toutes les modalités de ce partenariat sont en train d’être définies. Les professeurs restent vigilants pour que les étudiants qui réaliseront une partie de leur stage clinique dans un service non universitaires ne soient pas défavorisés. Par exemple, les séminaires seront transmis par vidéo conférence et de toute manière, les étudiants seront interrogés par le titulaire « officiel ». 

Les professeurs vont réfléchir à la possibilité de mettre en place un système de navette vers Marie Curie si le site devient un des hôpitaux satellites. Mais, pour l’instant, il vaudrait mieux privilégier le co-voiturage entre étudiants.

Les extra-muros lors du premier mois de la grande clinique EN ACCORD AVEC LE TITULAIRE DE LA CLINIQUE ET DEPENDANT DE L’ACCEPTATION DE L EXTRA-MUROS PAR LE PROFESSEUR LEEMAN seront encouragés. Ils seront accordés au cas par cas, afin de vérifier que l’extra-muros se déroule dans un hôpital de qualité et corresponde aux exigences des grandes cliniques.

Fonctionnement des grandes cliniques pour le nouveau système :

Comme pour l’ancien système, le système se basera sur des partenariats entre hôpitaux. Ces partenariats vont être progressivement augmentés afin de pouvoir accueillir l’ensemble des étudiants et « amortir » la double cohorte.

Adaptation des modalités de classement

Modalité de classement pour les étudiants en sept ans (actuels MA2, MA3, MA4) 

Aucune modification ne sera faite. Même si le concept d’année n’existe plus, les 10 points par an seront toujours attribués en fonction des résultats obtenus. Le jury calculera la moyenne comme pour les années précédentes. AUCUN CHANGEMENT.

Modalité de classement pour les étudiants en 6 ans (actuels BA1, BA2, BA3 et MA1)

Le système restera assez comparable à celui qui était déjà appliqué. 50 points dépendront des résultats obtenus par « bloc » et pour le mémoire : 40 points à gagner pour les blocs et 10 points pour le mémoire. Les 50 points restants sont répartis selon 25 points spécifiques à la spécialité où l’on postule (exemple, pour médecine interne les points obtenus pendant la grande clinique de médecine interne lors de l’examen clôturant la grande clinique) et 25 points accordés lors de l’interview.
Au final le total des blocs constituera la base sur laquelle le grade des Masters sera calculé. C’est le pourcentage final donnant lieu à ce grade qui constituera la base des 40 points.

Il est probable qu’il existera un système de « bonus » pour ceux qui réussiront un bloc du premier coup et qui sera tenu en compte à la fois dans la modulation des 40 points et dans la calcul du grade final.
Donc NON LES POINTS DE BA3 NE COMPTENT PAS POUR LE CLASSEMENT ET NE COMPTERONT PAS POUR LE CLASSEMENT !

NB : La réunion concernant les spécialités aura lieu au mois d’octobre où toutes les modalités de classement seront expliquées en détail par le Professeur Cogan.

Share